Suivez-nous

fr Français
GO UP
pass sanitaire européen anti covid

Mode d’emploi du pass sanitaire européen

L’Union Européenne a adopté le pass sanitaire européen depuis jeudi 1er juillet. Il permet de faciliter les voyages touristiques pour l’été. Nous vous expliquons comment il fonctionne et les conditions pour l’obtenir.

En quoi consiste le pass sanitaire européen ?

Ce certificat numérique européen permet à une personne de certifier qu’elle est vaccinée contre le COVID-19. Il indique également si elle a passé un test négatif ou si elle est immunisée suite à une contraction de la maladie. Le pass sanitaire européen doit être présenté aux douaniers. Tous les pays de l’UE ainsi que la Suisse, le Liechtenstein, l’Islande et la Norvège ont reconnu ce document. Cela ne concerne que les personnes âgées de plus de 12 ans.

Les vaccins reconnus

D’autre part, pour obtenir ce pass sanitaire, il est nécessaire d’avoir été vacciné avec l’un des quatre vaccins autorisés au niveau de l’UE. Cela concerne le Pfizer/BioNTech, le Moderna, l’AstraZeneca et le Johnson&Johnson.

De même, les États membres peuvent sans obligation accepter le Spoutnik V ou des vaccins homologués par l’OMS comme le chinois Sinopharm. Il convient de noter que 14 jours après avoir reçu la deuxième injection de vaccins Pfizer, Moderna ou AstraZeneca, une personne est considérée comme complètement immunisée. Le vaccin Janssen nécessite 28 jours après l’injection unique. Quant aux personnes ayant contracté le virus, elles doivent attendre 14 jours après la dernière injection.

Les tests pris en compte

Par ailleurs, chaque pays est libre d’accepter les tests antigéniques en plus des PCR. Pour sa part, l’UE recommande d’accepter les deux et d’harmoniser leur durée de validité. Les PCR sont valables jusqu’à 72 heures avant l’arrivée et les tests antigéniques jusqu’à 48 heures.

Enfin, pour démontrer une immunité, la personne doit fournir un test PCR positif prouvant l’infection. La période de validité de ce test est fixée à un maximum de 180 jours. En revanche, les États peuvent choisir de la réduire. On estime à ce jour que les tests sérologiques ne sont pas suffisamment fiables pour prouver l’immunité.

Une quarantaine à l’arrivée ?

Le pass sanitaire européen est supposé exempter son détenteur de tests supplémentaires ou de quarantaine à l’arrivée. Toutefois, les États membres sont toujours en mesure d’introduire des restrictions dans la mesure où la situation du pays ou de la région d’où provient le voyageur se détériore. Auquel cas, l’État doit informer la Commission et les autres pays, si possible 48 heures avant d’introduire des restrictions.

Comment obtenir le pass sanitaire européen ?

Le pass sanitaire européen se présente sous la forme d’un QR code. Il peut être présenté sous forme numérique ou papier.

Si vous avez déjà installé l’application TousAntiCovid sur votre téléphone, que vous êtes déjà vacciné et que vous avez déjà importé votre pass sanitaire, une mise à jour a eu lieu pour vous proposer de le convertir au format européen.

En revanche, si vous n’avez pas encore installé l’application TousAntiCovid ou ne souhaitez pas le faire, vous pouvez conserver et présenter le pass sanitaire européen dans votre téléphone. Si vous effectuez un contrôle, un SMS ou un mail vous sera envoyé et vous permettra de vous connecter à la plateforme Sidep afin de télécharger directement le QR code au format européen.

 

Où partir en Europe cet été ?

Vous n'avez pas la permission de vous inscrire